Turkey

Du thé offert partout, un accueil généreux, des paysages vallonnés : la découverte de cette partie du pays nous donne vraiment envie de visiter le reste plus tard !

La vidéo de notre passage en Turquie

Où est la Turquie ?

Its flag:

Flag_of_Turkey.svg

General data

Population : 76,5 millions d’habitants (estimation 2013). 25 % de la population a moins de 15 ans.

Surface : 780 576 km² (presque 1,5 fois la France).

Capital : Ankara. La plus grande ville : Istanbul (14 millions d’habitants !)

Languages: le turc (langue officielle), le kurde, ainsi que les langues des minorités comme l’arménien, le grec, l’arabe, le laz, le ladino, le bulgare.

Change : la livre turque (Türk Lirası, TL). 1 euro = 2,78 TL – 1 LT = 0,36 euro

Diet : république parlementaire.

Head of state : Recep Tayip Erdogan (depuis août 2014).

Some sites listed as World Heritage by Unesco: a partie du vieil Istanbul, le parc national de Göreme et les sites rupestres de Cappadoce, la ville de Safranbolu, le site archéologique de Troie et la mosquée de Selim et son ensemble social à Edirne.

– Décalage horaire : + 1h.

Economy

Jusqu’en 1980, le protectionnisme était de mise. Dans les années 1980, la Turquie adopte une stratégie de croissance tirée par les exportations. L’Union européenne est le premier partenaire commercial de la Turquie.

Les difficultés des années 2000 : Un programme de redressement économique est alors orchestré par le FMI, qui donne lieu à une série de réformes aux effets spectaculaires.

Un redressement spectaculaire, mais fragile : dès 2010, l’économie turque renoue avec une forte croissance : plus de 9 % ! Grâce à son vaste marché intérieur et au faible coût de sa main-d’œuvre, la Turquie attire de plus en plus d’investisseurs étrangers.

Cuisine

Spécialités turques

La cuisine turque se révèle savoureuse et très variée, avec des spécialités que l’on retrouve en Grèce, au Liban et en Iran.

– En entrée, les soupes turques (çorba)

- The rice et le bulgur (blé concassé) accompagnent les plats de résistance. Le bulgur est l’aliment de base des Anatoliens.

– La viande en kebap, c’est-à-dire grillée. Elle est servie avec du pain matelassé et du piment.

– Les pide sont des pizzas sans sauce tomate, garnies de viande avec des oignons ou de fromage. Très répandues et pas chères.

D’autres gourmandises :

– Le pays compte d’innombrables fromages, mais les plus populaires sont le beyaz peynir, de la famille de la feta, et le kaþar peynir (un peu comme le gouda).

– Les pâtisseries se dégustent à toute heure, mais pas forcément après le repas. Les plus connues les baklavas : feuilleté aux noix ou aux pistaches, et trempés dans du sirop de sucre.

– Le vrai yaourt est turc. Il accompagne viandes et plats divers, donc remplace souvent les sauces. On le mange plutôt salé -> on en a gouté plusieurs fois, nous on aime bien

Drinks

- The café : ce sont les Ottomans qui ont donné à l’Europe le goût du café. Un bon café turc est cuit avec le marc et le sucre, et doit monter jusqu’à ébullition au moins trois fois -> On s’habitue au café turc, et on trouve ca plutôt bon !

- The thé : boisson nationale ! C’est un thé noir, préparé traditionnellement dans une double théière avec l’eau en bas et le thé en haut, même si le thé en sachet gagne du terrain. On le sert dans de petits verres à col. -> On nous offre du thé à toutes les occasions, et à n’importe quelle heure de la journée.

Geography

La Turquie est l’un des seuls pays au monde à cheval sur deux continents.

La partie européenne de la Turquie ne représente que 3 % du territoire national.

Malgré tout, les liens avec l’Europe sont nombreux : la Turquie est membre de l’OTAN ; depuis 1995, elle fait partie de l’Union douanière européenne ; et en 2005 se sont ouvertes les négociations d’adhésion à l’Union européenne.

Le pays a des frontières communes avec : la Greece et la Bulgarie côté Europe ; la Géorgie, l’Arménie, l’Iran, l’Iraq, la Syrie.

Sport

The foot est presque une religion pour les Turcs ! Chaque grande victoire, nationale ou internationale, donne lieu à des explosions de joie générale. Les bateaux donnent de la sirène, les automobilistes klaxonnent à tout va et tout le monde se retrouve dans la rue, fanion à la main.

Nature et aventure : Mer, montagne, forêts et plateaux traversés par de nombreuses rivières permettent la pratique d’une multitude d’activités de plein air : randonnée, croisière, planche à voile, catamaran, plongée, rafting, kayak de mer, canyoning, équitation, parapente, golf et, l’hiver, ski et raquettes.

Bateaux de plaisance : La côte turque est exceptionnelle pour la navigation de plaisance

Merci au Routard pour ces infos !

Quelques impressions sur le pays

– L’Home des gens est vraiment super ! Nous avons été hébergés deux fois chez des gens, qui nous ont offert en plus diner et petit déjeuner, des noisettes, des bonbons, des gâteaux quand on repartait.

- The niveau d’anglais des jeunes est vraiment pas top (sauf à Istanbul). Il est difficile de tenir une conversation sans dictionnaire ou google translate. Ils ont pourtant bien des cours d’anglais en classe…

- The wifi : peu de bars sont équipés, même à Istanbul ! Ca contraste avec l’Albanie où même dans les villages on trouvait sans problème une connection Internet.

– Pour trouver de l’eau : peu de fontaines, on fait avec les robinets des bars ou des maisons où nous allons (parfois on a filtré, dans le doute). Beaucoup de turcs semblent plutôt boire l’eau en bouteille.