Vietnam

It’s a little stressed that we arrive in Vietnam. Cyclists have told us the worst and the best… It's up to us to make up our own mind!

La vidéo de notre passage au Viêt Nam

Où est le Viêt Nam ?

Its flag:

drapeau VN
Un guide nous a donné la signification du drapeau :
– le rouge : le sang – par rapport à toutes les guerres qu’a subi le pays
– le jaune : leur couleur de peau
– l’étoile à 5 branches : une branche par élément important dans la partie : les ouvriers – les militaires – les fermiers – les instituteurs et professeurs – les business men.
Le drapeau du pays date de 1978.

General data

Population : 92 millions d’habitants.

Capitale : Hanoi.

Languages : vietnamien, langues des ethnies minoritaires (khmer, cham, thaï, sedang, miao-yao, chinois), anglais, français.

Monnaie : đồng. 1 euro = 23 917 dong

Nature du régime : communiste, parti unique. Le Parti communiste vietnamien compte environ 3,7 millions de membres, soit environ 5 % de la population totale.

Chef de l’État : Trương Tấn Sang (depuis juillet 2011).

Sites classés au Patrimoine de l’Unesco : la baie d’Along, la cité impériale et les tombeaux de Huế, la vieille ville de Hội An, le sanctuaire de Mỹ Sơn et le parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng.

Décalage horaire : + 5h en été, + 6h en hiver.

History

Pour avoir une petite idée, l’histoire du Viet-Nam, c’est…

  • – 900 ans d’indépendance nationale (938-1862): dynasties nationales, expansion vers le Sud, influence culturelle chinoise et résistance contre l’occupant potentiel.
  • 80 ans de colonisation française (1862 – 1945): les premières conquêtes françaises datent de 1858. Occupation japonaise de 1940 à 1945.
  • 30 ans de guerre d’indépendance (de la Révolution d’août 1945 à 1975): guerre de résistance contre les français, terminée par la bataille de Dien Bien Phu (1954) puis guerre de résistance contre les américains, terminée avec la libéralisation de Saigon (1954-1975)
  • 1976 : Proclamation de la « République Socialiste du Vietnam.

Economy

Le pays a été ruiné et dévasté par 30 années de combat pour l’indépendance. Il a chassé de son sol deux puissantes armées (les Français et les Américains). Après les années de guerre, l’économie du Vietnam s’est retrouvée à genoux. Puis le Vietnam est progressivement passé d’une économie socialiste planifiée à une libéralisation avec une croissance assez soutenue. Entre 2004 et 2009, le Vietnam a été le premier pays du monde pour le nombre et la vitesse de création de sociétés industrielles et d’entreprises commerciales !

Politiquement, c’est un régime socialiste, mais économiquement le Vietnam est aussi capitaliste que Singapour, la Thaïlande ou la Corée du Sud.

Entre 2002 et 2012, la dépense des ménages a quadruplé et la richesse par habitant a triplé. On assiste à un net recul de la pauvreté et à l’émergence d’une classe moyenne qui consomme massivement.

Un pays encore agricole

La superficie rurale du Vietnam représente environ 95 % du territoire, la population active agricole est de 65 % de la population totale. Le Vietnam est le cinquième producteur mondial de riz.

Les autres denrées agricoles produites par le pays sont le café (deuxième producteur mondial après le Brésil), le thé (cinquième producteur mondial après la Chine et le Sri Lanka), les fruits, the canne à sucre. À cela s’ajoutent la pêche, le bois, le latex (caoutchouc).

Human rights

Le pays se modernise, et les relations commerciales et diplomatiques se développent. Mais la liberté d’expression n’existe pas et toute forme d’opposition est interdite.
Pour exemple, un blogueur, Trần Huỳnh Duy Thức, a été arrêté en 2009 pour avoir exprimé des opinions politiques. Une peine de 16 ans de prison a été prononcée.

Cuisine

La cuisine vietnamienne a beaucoup de qualités : elle est fine et légère, diététique, vraiment pas chère et très variée.

Riz

Il existe trois sortes de riz :
– le riz normal avec des grains ronds et blancs ;
– le riz gluant qui présente des grains opaques (il sert à confectionner des gâteaux et des offrandes) ;
– et enfin le riz parfumé reconnaissable à ses longs grains.

Soupes

Il en existe de nombreuses. Mais la plus courante est le Phở : une soupe aux nouilles et à la viande, originaire du Nord.
Il y a aussi le Lẩu : ce que l’on appelle le « pot-au-feu vietnamien » ou la « fondue chinoise », tả pín lù. Un bouillon composé de légumes, d’herbes, de feuilles potagères et de fruits de mer. Le lẩu est un plat très sain et très convivial puisqu’on le partage à plusieurs.

Quelques plats traditionnels

Nem : une des spécialités du Vietnam ! Vous connaissez ces crêpes de riz enroulées en cylindre, contenant des petits vermicelles transparents, du crabe, des morceaux de porc, des bouts d’oignons, ainsi que des champignons de mer.
Bánh cuốn : appelé aussi « ravioli vietnamien ». Il est fait à partir d’une pâte de riz cuite à la vapeur, farcie de porc haché et de morceaux de champignon noir.

Drinks

Le thé : La boisson nationale. Souvent gratuit dans les restos ou à un prix dérisoire.
Beer est très populaire et particulièrement bon marché au Vietnam.
Le café : On le sait peu mais le Vietnam est le deuxième producteur mondial de café (variété robusta, plus forte que l’arabica), après le Brésil.

Geography

On dit que le Vietnam a la forme d’un dragon. C’est joli n’est-ce pas ?
Le pays a des frontières communes avec le Cambodia, the Laos, the China.
Il y a une grande partie du pays qui est au bord de la mer. Les côtes sont longues de 3 260 km.

Religions et croyances

Croyances et religions font partie intégrante du quotidien des Vietnamiens.

Le culte des ancêtres : les Vietnamiens considèrent que les âmes de leurs parents survivent après leur mort et qu’elles protègent leurs descendants.Si un homme meurt sans descendance, si l’encens ne brûle plus sur l’autel, les âmes des disparus sont condamnées à une errance éternelle, faute d’être honorées aux dates anniversaires : pour une famille, c’est la plus terrible des malédictions ! Dans chaque maison vietnamienne, l’autel des ancêtres occupe une place importante. Il est le cœur du foyer. Lorsqu’un Vietnamien décède, les membres de sa famille mettent sur la tête un bandeau blanc, couleur du deuil dans ce pays.

Le bouddhisme vietnamien : de loin la première religion du Vietnam.

– Le confucianisme : inventé par Confucius (551-479 av. J.-C.), le confucianisme ne se préoccupe pas des origines du monde, ni des fins dernières de l’homme, mais il édicte un code moral basé sur 5 vertus : l’humanisme, l’équité, l’urbanité, l’intelligence et l’honnêteté.

La langue vietnamienne

Elle fait partie des rares langues d’Asie du Sud-Est, à s’écrire en caractères latins. À défaut de les prononcer correctement et de les comprendre, un Occidental peut donc sans difficulté lire les mots.

Par contre c’est une langue monosyllabique et tonale. Ca veut dire qu’un même mot peut prendre des sens totalement différents selon que vous le prononcez d’un ton aigu, d’un ton descendant, d’un ton lourd ou d’un ton interrogatif.

Thank you The backpacker and Amica Travel !