A little Nantes and some news :)

Oui, je sais ça fait un moment qu’on vous délaisse un peu 🙂 C’est pas très sympa de notre part, mais en même temps on est un peu occupés en ce moment par une petit bout de femme qui remplit nos journées depuis maintenant 4 mois. Et oui vous comprenez mieux pourquoi la dernière news du site date d’il y a bien longtemps !

Alice

Voilà, les présentations sont faites avec Alice, notre future baroudeuse en herbe qui s’éveille et nous fait découvrir de nouvelles émotions – je n’imaginais pas pouvoir passer du “ras-le-bol-de-ces-cris-incessants-depuis-1h25” au “OOoOOhhhh, ce qu’elle est mimi quand même” si vite (soit une demi-seconde plus tard, une fois qu’au milieu de ses pleurs elle m’ait fait un grand sourire).

Bref, quoi de neuf en Loire-Atlantique, notre nouvelle région d’adoption ?

Le film : début des travaux !

Je me suis décidé à reprendre du temps pour le projet d’un court film sur notre odyssée de cette année sur la route ! Pour que ce ne soit pas qu’une promesse de nouvelle année, j’ai commencé à écrire en fin d’année dernière mais je voulais avancer un peu plus dans la conception du film pour en parler. En novembre/décembre j’ai suivi une formation de 80h de storytelling (films documentaires) via l’excellent MUSE, ce projet d’une boite de production que je suis depuis plusieurs années – Stillmotion – et dont ses storytellers ont déjà reçu 5 Emmy Awards. C’est une formation très complète, assez simple à comprendre et elle propose des méthodes de travail vraiment cool – genre travailler sur 5 mots-clé pour orienter tous les choix à faire pendant le projet : rien que cette idée m’a fait progresser dans la vision que j’ai du film. Si vous êtes dans l’optique de créer un film de votre trip c’est une formation que je vous conseille vivement (vous pouvez d’ailleurs tester l’appli/site web pendant 14 jours gratuitement).

Le film sera soit de 25 minutes soit de 52 minutes selon ce que j’arrive à faire. Je vous tiens au courant de l’avancée bien évidemment !

Tous les messages d’encouragements et les bonnes idées sont les bienvenus en commentaire 🙂

Bicycle travel manual

En mars de l’année dernière j’ai été contacté par CCI pour écrire une partie du livre que l’association publie depuis plusieurs années : “Le manuel du voyage à vélo”. Ce livre a été l’un des premiers et des plus complets qu’on ait lu sur tous les aspects du voyage à vélo avant de partir pour notre périple (cf. Sources d’inspiration). C’est notamment une mine de conseils et de retours d’expériences sur le voyage au long cours qui nous a permis de se faire notre idée sur le choix des routes, du matériel et visas, médicaments, et… conseils photos et vidéo : c’est là que j’interviens. Ils m’ont demandé de réécrire cette partie !

L’idée de base était de partir sur la conférence donnée au festival en janvier 2016 à CCI. Je vous conseille à ce propos d’aller découvrir la vidéo de cette conférence. J’ai donné ma vision des choses, c’est à dire : choisissez un objet qui techniquement vous plait et avec lequel vous vous sentez bien ; ensuite faites vous plaisir avec et pensez à partager vos photos sans que ca ne vous prenne trop de temps !

Lifestyle

Juste un petit mot pour dire que j’ai choisi d’aller au boulot tous les jours à vélo, et que je trouve ça vraiment bien. J’en suis à 2450km depuis le mois de juin dernier, donc un petit commentaire s’impose…

Le temps que je passe à faire le trajet domicile-travail est du temps utile : alors que j’avais finis par redouter ce moment en région parisienne (rhaa le trafic les jours de pluie ou de neige à Paris…), c’est aujourd’hui du temps où je profite, je respire et je souris. J’ai la chance de passer par les bords d’une rivière nantaise où châteaux, forêt, et petits chemins éveillent mes sens, matins et soirs.

J’ai déjà croisé sur les 9.5km du trajet : des poules d’eau, des ragondins, des nuées de papillons, des cormorans, des sangliers et même une chauve-souris qui s’est posée sur ma poignée de frein un soir en nuit noire alors que j’étais à environ 25 km/h ! J’ai d’abord cru à une feuille morte mais le toucher était plus velu, j’ai alors découvert la bête sur ma main droite.

J’ai pris le temps de faire quelques images avant qu’elle ne s’envole – une rencontre surprenante mais unique.

Pour Estelle, le vélo continue d’être un agréable moyen de se déplacer. Elle a pédalé jusqu’à 2 jours avant d’accoucher – oui, 2 jours 🙂 Et nous découvrons aujourd’hui les sortis vélos à 3, pour ma part légèrement alourdi d’une carriole.

Vous faites aussi le trajet domicile-travail à vélo ou vous voulez savoir ? Laissez un commentaire !