Laos

Les gens sont souriants, calmes, gentils… Les paysages ont l’air superbe. On va aimer découvrir ce pays !

La vidéo de notre passage au Laos

Avec une petit laotien qui imite Thomas (ou Thomas qui imite le laotien ?)

Où est le Laos ?

Its flag:

drapeau laos

General data

Superficie : 236 800 km².

Population : 6,5 million d’habitants.

Religion officielle : bouddhisme (67 %). autres : catholique 1,5 % – musulmans : à peine 1 %

Régime politique : république à idéologie marxiste depuis 1975.

Capitale : Vientiane.

Chef de l’État : le lieutenant général Choummaly Sayasone (depuis 2006).

Languages : lao, dialectes thaï (hmong, mon-khmer et sino-tibétain), français et anglais.

Monnaie : le kip : 10 000 kip = 1 euro

Niveau de vie : plus des trois quarts de la population vit avec moins de 2 $ par jour.

Espérance de vie : 67 ans.

Sites inscrits au Patrimoine mondial de l’Unesco : la ville de Luang Prabang (1995) ; le wat Phou et les anciens établissements associés du paysage culturel de Champassak (2001). On devrait passer à ces deux endroits !

Décalage horaire : + 5h en été, + 6h en hiver.

L’économie

Agriculture

Avec l’exploitation des forêts et la pêche, le secteur agricole génère environ 35 % du PIB du pays, en occupant plus de 75 % de la population active. L’agriculture laotienne est encore réalisée avec des méthodes très traditionnelles, sans engrais ni technologies ; elle n’occupe que 8 % des terres cultivables, et dispose donc d’un beau potentiel de développement.

Industrie

L’industrie textile demeure un secteur clé de l’économie et du développement du Laos. L’activité génère de nombreux emplois et plus de 25 % des exportations totales du pays. A part le textile, le secteur industriel demeure quasi inexistant.

Ressources minières

Très riches, le sous-sol du Laos n’a jamais vraiment été exploité. L’industrie minière bénéficie donc d’un énorme potentiel de développement.

Hydroélectricité

Bien qu’encore loin de son potentiel global d’exploitation, l’énergie hydroélectrique se positionne déjà comme le fer de lance de l’économie laotienne.

Aide internationale

Très importante – plus de 7 % du PIB -, l’aide internationale finance principalement les programmes de réduction de la pauvreté et de développement des infrastructures. Le Japon, la Suède et la France figurent parmi les principaux créanciers…

Geography

La caractéristique première du Laos est de ne pas posséder d’accès à la mer. Le pays s’étend du Nord au Sud sur une longueur de près de 1 500 km. Il a des frontières communes avec la Thailand, the Cambodia, the Vietnam, the China et le Myanmar (pays anciennement appelé la Birmanie).

Le Mékong est un fleuve très important dans la vie du pays. La presque totalité des terres cultivables se situe aux abords du fleuve, où se concentre plus de la moitié de la population.

Weather

Comme ses voisins le pays alterne entre une saison sèche et un saison humide.

De novembre à mars : on est en saison sèche et les températures ne sont pas trop élevées.
D’avril à octobre, le Laos est soumis au régime des moussons. Les mois les plus chauds sont avril et mai.

Cuisine

La nourriture laotienne est proche de la cuisine thaïlandaise mais se caractérise par l’utilisation d’encore plus d’herbes aromatiques et de piments. Le riz, et plus particulièrement le riz gluant cuit à la vapeur, est la base de l’alimentation. Les soupes parfumées sont aussi très populaires.

Drinks

Les jus de fruits : nombreux, frais et savoureux.
Le thé : remplace parfois l’eau servie à table. On adore !
Le café : les plantations ont été introduites par les Français sur le plateau des Bolovens. On en trouve presque partout. En général, il est servi avec du lait concentré sucré, avec des glaçons.

– La bière : extrêmement répandue au Laos. La Beer Lao, brassée près de Vientiane est en situation de quasi-monopole. Elle est très bonne et son goût rivalise avec nos bonnes bières européennes.

Sports et loisirs Laos

Volley-ball et Katow

Le volley est le sport le plus populaire au Laos. On trouve des terrains de volley jusque dans les villages les plus reculés de la brousse, et même dans les monastères.

Le katow se joue avec un ballon ou une balle en rotin ou en bambou, que l’on peut toucher avec les pieds ou toutes les parties du corps sauf les mains et les bras.

Pétanque

Cet héritage de la présence française perdure avec une popularité étonnante. On trouve des boulodromes jusque dans les villages paumés. Les Laotiens s’y retrouvent en fin d’après-midi et se prennent pour Marius, ponctuant leurs commentaires d’expressions françaises du genre « c’est bon ! ».

Football

La jeunesse laotienne en est folle ! Les maillots à l’effigie de joueurs japonais ou coréens sont légion et les terrains vagues, les cours de récré ou les bancs de sable du Mékong se transforment le soir en terrains improvisés. Pour avoir une idée de l’impact d’une Coupe du monde sur la culture bouddhiste, regardez le film “La Coupe” sorti en 1998 : des moines (tibétains dans le film) font le mur le soir pour aller voir la finale.

Combats de coqs

Très populaires, surtout dans la région de Luang Prabang. Ils sont officiellement interdits depuis 1993, mais l’application de cette loi est toute symbolique. Ils ont lieu en général le dimanche ou à l’occasion de certaines fêtes religieuses. Des paris sont organisés, même si officiellement, là encore, les jeux d’argent sont interdits au Laos.

Know-how and customs

Relativement commun à tous les pays de la région.

Ne jamais se mettre en colère ni montrer que l’on perd patience. Toujours garder son calme, éviter de crier ou de parler trop fort.
Éviter de toucher la tête des Laotiens, considérée comme sacrée. Éviter de désigner quelqu’un ou quelque chose avec le pied et de monter sur les statues du Bouddha. Dans les temples, il convient de se déchausser et de se découvrir la tête. Les femmes ne doivent pas tendre la main aux moines, ni les toucher. Si elles veulent leur faire un présent, elles doivent le déposer sur un support comme une table. Les entrées aux temples leur seront interdites si elles portent jupes courtes et épaules nues.
Éviter les preuves d’affection en public.

thank you the backpacker !

Les bases du Lao

Voilà le vocabulaire qu’on veut essayer d’apprendre pour ce mois de voyage au Laos. On s’est rendu compte au Cambodge que connaitre quelques bases de la langue facilite grandement la vie !

Bonjour : sabai dee
Comment allez-vous ? : sabai dee bo ?
Merci: khop chai
Merci beaucoup: khop chai laï laï
S’il vous plaît: karuna
Excusez moi: kho thot
Au revoir: pai kon
Oui: maen
Non: bo
Je ne comprends pas: khoi bo kao chai

Toilettes: hong nam
Où sont les toilettes ? hong nam yu sai ?

Combien ? tao dai
Manger: kin kao
Boire: kin nam
« Santé ! »: nioc nioc !
Thé: nam sa
Café: ka feh
Lait: nom
Sucre: nam tan
Baguettes: maï tou (baguette en bois ou en plastique)

Froid: yen
Chaud: hon
Pimenté: phet
Pas pimenté: bo phet
Menu: meh nu

Un: neung
Deux: song
Trois: sam
Quatre: si
Cinq: ha
Six: hok
Sept: chet
Huit: phet
Neuf: kao
Dix: sip
Onze: sip et
Douze: sip song
Treize: sip sam
Quatorze: sip si
Quinze: sip ha
Seize: sip hok
Dix-sept: sip chet
Dix-huit: sip phet
Dix-neuf: sip kao
Vingt: sao
Trente: sam sip
Quarante: si sip
Cinquante: ha sip

Cent: loi neung
Cent un: loi et
Cent deux: loi song
Deux cent: song loi
Deux cent trois: song loi sam
Mille: phan neung

Mille cent: phan loi
Vingt mille: sao phan
Cinquante mille: ha sip phan