Latvia

Si comme nous avant, vous ne saviez pas situer précisément la Lettonie sur une carte, cette page est pour vous !

Où est la Lettonie ?

Its flag:

Latvia

General data

Surface : 64 597 km².
Population : 2 165 165 (estimation 2014), urbanisés à 67,7 %.
Capital : Riga.
Density: 35 hab./km².
Life expectancy: 73,5 ans (10 ans d’écart entre les hommes et les femmes !).
Religion : luthérienne (25 % de la population) et catholique (25 % de la population).
Change : l’euro (depuis le 1er janvier 2014).
Language : le letton.
Political regime: parliamentary democracy.
Chef de l’État (Président de la République) : Andris Berzins (depuis juillet 2011).
Jet lag : + 1h.
UNESCO World Heritage Sites: le centre historique de Riga (1997) ; l’arc géodésique de Struve (2005).

Economy

Lorsque, en 1991, le pays retrouve son indépendance, le système de production, basé sur l’industrie, s’effondre.

Il faudra 5 années, des réformes et une politique économique drastique pour permettre au pays de redresser la tête.

Les chiffres de 1996 sont plus optimistes. En 1998, les importations deviennent trop chères : du coup les productions nationales décollent, et entraînent l’économie. Les investissements étrangers affluent.

L’économie parallèle, la corruption et l’accroissement constant des inégalités continuent néanmoins de poser problème.

Le pays été très durement frappé par la crise financière et économique depuis fin 2008. Le gouvernement a obtenu une international aid.

Les perspectives s’annoncent meilleures depuis 2011. La Lettonie a d’ailleurs enregistré en 2012 l’un des plus forts taux de croissance de l’Union européenne.

Le 1er janvier 2014, le pays a intégré la zone euro et adopté la monnaie unique (et remplacé le Lats qui avait été introduit en 1993).

Cuisine

Les habitudes culinaires locales sont fortement influencées par l’Allemagne, avec aussi quelques touches russes et polonaises.
Les plats sont souvent accompagnés d’un bon pain de seigle moelleux (rupjmaize).

Appetizers

: empruntés aux voisins russes, lespīrāgi (chaussons fourrés au bacon ou aux légumes) et les pelmeņi(sortes de raviolis), tout comme les blinis (pankūkas), accompagnés de jambon, de fromage ou de « caviar rouge » (œufs de saumon).

The poissons marinés ou fumés sont très tendres.

The soupes (zupas)

The « salades », dégoulinantes de mayonnaise.

Main dishes

Le Letton est un mangeur de meat, et surtout de porc, souvent cuisiné à l’allemande en escalope panée (karbonāde), ou à la caucasienne en šašlik, des brochettes au feu de bois. Le poulet (putnu gaļas) fumé, le bœuf (liellopu gaļas) aux oignons. L’oie rôtie, farcie aux prunes et aux pommes.

Côté poissons : saumon (lasis), truite (forele), esturgeon (store), carpe (karpas), anguille, etc.

Geography

Le pays a des frontière communes avec la Lithuania au sud et Estonia au nord.
Le pays ondule doucement en collines basses : 98 % du pays ne dépasse pas 200 m d’altitude. Le point culminant, le Gaizinkalns, atteint tout juste 311 m d’altitude.Les marais et les tourbières occupent encore près de 10 % du territoire, la forêt 44 %, en particulier sur la côte, au nord de la Courlande. On y récolte fraises sauvages, framboises, myrtilles et canneberges, champignons… Ailleurs, les bois alternent avec des champs envahis de fleurs aux beaux jours.

La faiblesse des traitements chimiques favorise le développement de la nature, attirant un grand nombre d’espèces d’oiseaux, en particulier de cigognes. On estime qu’environ la moitié du pays a conservé ses écosystèmes d’origine.

Climate and weather

Aux abords de la côte, l’influence de la mer Baltique adoucit le climat : pas trop froid l’hiver (- 4 °C en janvier), ni trop chaud l’été (16,5 °C en juillet).

Dans l’intérieur des terres, le climat est plus rude : jusqu’à -20°C l’hiver et +30°C l’été.

Quelle que soit la saison, l’humidité est au rendez-vous : il peut pleuvoir une semaine d’affilée en été…

Language

Proche du lituanien, le letton est, comme lui, de vieille souche indo-européenne (non slave). Plus tard, il a subi l’influence de l’allemand, langue de l’enseignement du Moyen Âge jusqu’au XIXe siècle.

Langue assez difficile à première vue, le letton possède sept cas de déclinaisons, des voyelles longues et courtes, aucun article et un ordre des mots très relatif. L’alphabet compte 33 lettres, sans q, w, x ni y, mais avec de nombreuses variations d’accents. Les voyelles longues sont des lettres à part entière, et l’oubli d’un accent peut changer le sens du mot…

Le letton est aujourd’hui la seule langue officielle du pays, même si le russe reste très largement pratiqué.

Thank you The backpacker !