Estonia

Le nom Baltic countries correspond à un ensemble de trois pays : Estonie, Lettonie, Lituanie. Celui-là est le premier pays Baltique où nous allons rouler… et surtout premier pays d’Europe depuis bien longtemps pour nous !

Où est l’Estonie ?

Its flag:

en-lgflag

General data

Surface : 43 698 km². C’est le plus petit des pays baltes (légèrement plus grand que la Suisse).
Capital : Tallinn.
Population : 1 257 921 habitants (estimation 2014), urbanisés à 70 %.
Density: 28,8 hab./km².
Life expectancy: 68,8 pour les hommes, 79,4 pour les femmes (estimation 2014).
Political regime: parliamentary democracy.
Head of state : Thomas Hendrik Ilves (depuis octobre 2006)
Change : l’euro (depuis le 1er janvier 2011).
Language : l’estonien.
Religion : le luthérianisme est majoritaire ; orthodoxie chez les russophones.
Jet lag : + 1h.
Sites classés au patrimoine mondial de l’Unesco : le centre historique de Tallinn (1997) ; l’arc géodésique de Struve (2005).

L’un des principaux attraits de l’Estonie est la façon surprenante dont l’histoire et la modernité y cohabitent sans heurts. On est tout d’abord agréablement surpris par l’architecture moderne, mais en même temps, on décèle en Estonie les traces d’une riche histoire (toits de tuiles rouges, tourelles des châteaux vieux de plusieurs siècles…) Dès le Moyen Âge, l’Estonie fait partie de l’espace culturel européen grâce à ses ports, qui font prospérer le pays. L’un de ces ports historique est Tallinn, la capitale de l’Estonie. C’est aussi l’une des rares villes encore entourées par un authentique mur d’enceinte médiéval bien préservé.

Economy

Au lendemain de la sortie de l’URSS, l’économie estonienne est très mal en point. En 1993, le gouvernement met en place des mesures fortes. Du coup, dès la fin 1994, les choses s’arrangent franchement. L’Estonie se tourne vers les technologies de pointe.

L’Estonie a été le seul pays de l’URSS à rejoindre l’OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques), en 2010 : cette adhésion est venue couronner une transition économique réussie.

Aujourd’hui, les investissements étrangers sont restés importants. Le pays se distingue par ses entreprises dans les technologies de pointe, et dans les technologies de l’information et de la communication.

L’Estonie prend par ailleurs le chemin d’une économie verte (crédits carbone, véhicules électriques). En 2012, l’Estonie a été le premier pays au monde entièrement couvert par des bornes de rechargement de véhicules électriques.

L’euro a remplacé la couronne estonienne le 1er janvier 2011.

Cuisine

Petite anecdote : ici, on ne dit pas « bon appétit », mais « pourvu que votre pain dure » ! Le pain de seigle est très important et accompagne tous les repas.

Côté cuisine, l’Estonie emprunte beaucoup à ses voisins ou conquérants d’hier : Allemagne, Russie, Finlande… On retrouve de tout dans son assiette, sur un registre dans l’ensemble assez simple et parfois même rustique. Poissons et viandes souvent bouillis, soupes, ragoûts et choucroute pour tenir chaud l’hiver.

Malgré la présence de la mer, l’abondance des rivières et des lacs, les Estoniens préfèrent la viande. Le porc trône en maître sur les cartes, le plus communément servi en escalope avec choucroute et pommes de terre (seapraad hapukapsaga). Mais là où l’Estonie excelle, c’est au niveau du gibier (venaison, sanglier et même… ours !).

Pour accompagner tout ça, galettes de pommes de terre frites à la crème aigre, champignons de la forêt, oignons, etc.

Geography

The country has common borders with the Russia et la Lettonie.

C’est un pays très plat, difficile de faire plus plat !… Le point culminant du pays, le Suur Munamägi, proche de la frontière lettone, atteint tout juste 318m.

On trouve en Estonie de nombreux lacs et forêts : marais et tourbières occupent 20 % du territoire, la forêt près de la moitié. À l’est du pays s’étend le lac Peïpous, partagé avec la Russie ; c’est le 4 ème plus grand d’Europe. Elle possède également de nombreuses îles : au large flottent 1 521 îles, petites et grandes, dont 13 seulement sont habitées. Et il en naît chaque année de nouvelles !

On y trouve aussi des espèces animales disparues ailleurs ou devenues très rares : loups, ours et lynx par centaines, élans par milliers, castors, phoques, aigles, etc. Environ 10 % du territoire estonien est aujourd’hui protégé, en particulier sur les côtes, placées dans l’axe de migration de nombreuses espèces d’oiseaux.

Climate and weather

Grâce à l’influence de la mer Baltique, le thermomètre oscille généralement en hiver autour de – 4 à – 5 °C. Mais on peut alors rouler en voiture sur la banquise gelée !
L’été, les températures moyennes tournent autour de 18 °C, avec des pointes à 30 °C les jours les plus chauds.
Les journées ne durent que 6 h à la fin décembre… Au contraire, fin juin, il n’y a (presque) pas de nuit.

Sports

Les activités sportives dépendent de la saison.
L’hiver: la luge et le patin à glace, et le ski de fond.
L’été, les Estoniens apprécient les activités de plein air comme les promenades en forêt, the pêche, l’équitation et les randonnées. Au bord de la Baltique, les sports nautiques sont également très pratiqués.

The basket-ball et le football sont des sports populaires et les Estoniens sont fiers de leur équipe nationale.

Thank you The backpacker !